Contactez nous au 0498 52 33 27.

Désinsectisation - Les blattes germaniques

La blatte germanique est une petite espèce de cafard, mesurant de 13 à 16 mm de long. Originaire d'Asie, elle se rencontre dans de très nombreux pays, en particulier près des habitations humaines.

C’est l’espèce de cafard la plus commune dans nos régions.

La blatte germanique fréquente les endroits humides, chauds et abrités de la lumière, tels que les réserves, les chaufferies, les sous-sols. Mais à la faveur de la nuit, ils envahissent les cuisines, les buanderies, les douches et salles de bains, les gaines techniques.

Omnivores, cette sorte de cafards ont une préférence pour les matières animales et végétales. Nous avons également pu observer qu’ils se montrent cannibales étant donné le fait qu’ils mangent leurs morts.

Dans les climats plus froids, on ne le trouve d'ailleurs qu'à proximité des maisons, car il résiste mal au froid. Ce cafard est originaire d'Asie et il est étroitement apparenté à la blatte asiatique. D'ailleurs les deux espèces semblent presque identiques à l'observateur inattentif.

Très adroit pour s'incruster dans les habitations, il est très difficile à exterminer, du fait que chaque ponte produit un grand nombre de nymphes et que le délai est très court entre la naissance et la maturité sexuelle. De plus, la mère porte sa ponte avec elle pendant la période de développement, au lieu de la laisser quelque part comme d'autres espèces. Cette pratique, dans un habitat humain, la rendrait plus vulnérable aux tentatives de désinfection. Plus petite que beaucoup d'autres espèces, cette blatte peut se cacher plus facilement et se faufiler dans de très petits orifices pour se mettre à l'abri des humains. Ainsi, à part la présence d'animaux de compagnie, elle a peu de prédateurs naturels à l'intérieur d'un habitat.

Comme évoqué précédemment, la blatte germanique est omnivore. Elle apprécie particulièrement l'amidon, les aliments sucrés, les graisses et la viande. On peut en voir pendant la journée, surtout si elles sont nombreuses ou si elles ont été dérangées. Elles sont néanmoins nocturnes et donc actives surtout la nuit.